top of page

Langage non sexiste : comment faire ?

Le langage neutre en termes de genre est une approche de la communication qui vise à utiliser des expressions qui n'excluent ou ne discriminent personne en raison de son sexe. Cette approche est de plus en plus importante pour garantir l'équité et l'égalité linguistiques dans tous les domaines de la société.


Langage des affaires non sexiste dans la salle de conférence
Langage des affaires non sexiste dans la salle de conférence


Qu'est-ce que le langage non sexiste ?


Le langage neutre en termes de genre évite d'utiliser des formulations spécifiques au genre afin de ne pas exclure ou discriminer quelqu'un en raison de son sexe. Cela peut représenter un défi, en particulier dans les langues qui ont un genre grammatical, comme l'allemand. L'objectif est de créer une forme de communication qui inclut toutes les personnes, quel que soit leur sexe.


Méthodes de création d'un langage non sexiste


1. l'utilisation de termes professionnels non sexistes


Au lieu d'utiliser des formes spécifiquement masculines ou féminines (par exemple "enseignant" ou "enseignante"), il est possible d'opter pour des termes neutres, comme "enseignant" ou "enseignant".


2. éviter les pronoms spécifiques au genre


Dans la mesure du possible, les pronoms tels que "il" ou "elle" devraient être évités et remplacés par des alternatives neutres en termes de genre telles que "elle/il", "il*elle", "xier", "cette personne" ou simplement par le nom de la personne.


3. utilisation de l'astérisque de genre et d'autres signes neutres en matière de genre

Dans le langage écrit, l'astérisque de genre (), le trait de soulignement (_) ou les deux points ( :) peuvent être utilisés pour inclure tous les genres. Par exemple, "étudiantes", "collaboratrices" ou "clientes". Ces signes signalent qu'en plus des formes masculines et féminines, d'autres identités de genre sont également prises en compte.


4. neutralisation des formulations

Au lieu de "Mesdames et Messieurs", on peut utiliser des salutations telles que "Chers invités", "Chères personnes présentes" ou simplement "Bonjour à tous". Ces formulations sont inclusives et évitent les discours sexistes.


Défis et critiques

L'introduction d'un langage neutre en termes de genre n'est pas sans défis. Certaines personnes trouvent les nouvelles formulations inhabituelles ou compliquées sur le plan linguistique. De plus, il existe des débats sur la mesure dans laquelle de telles adaptations linguistiques contribuent réellement à l'égalité des droits. Les critiques affirment que les changements dans la langue n'entraînent pas nécessairement de véritables changements sociaux ou culturels.


L'utilisation d'un langage non sexiste est un pas important vers une société plus inclusive. Bien qu'il puisse être difficile de s'y habituer, c'est un outil qui permet de sensibiliser à la diversité des genres et de lutter contre la discrimination. En adaptant notre langage, nous pouvons contribuer à promouvoir une culture de l'égalité et de l'acceptation. En fin de compte, la langue non sexiste n'est pas seulement une question de préférence linguistique, mais aussi une expression de notre respect pour tous les êtres humains.


Comentarios


bottom of page